TROPHÉES LTI 2015-2017

COMPÉTITEURS HORS CONCOURS... JUSQU’À LEUR CONDAMNATION ATTENDUE AU PÉNAL : MOUSSA-JEAN BADACHE ET SON ÉPOUSE VIVIANE, INSTIGATEURS DE L’ESCROQUERIE APOLLONIA

  • Moussa-Jean BADACHE, instigateur de l’escroquerie APOLLONIA
  • Moussa-Jean BADACHE, instigateur de l’escroquerie APOLLONIA
  • Viviane BADACHE, co-instigatrice de l’escroquerie APOLLONIA
  • Viviane BADACHE, co-instigatrice de l’escroquerie APOLLONIA
  • Viviane BADACHE, co-instigatrice de l’escroquerie APOLLONIA
  • Viviane BADACHE, co-instigatrice de l’escroquerie APOLLONIA

• L’Affaire APOLLONIA résumée en 12 chefs d'inculpation : faux en écriture publique et usage de faux public, escroquerie en bande organisée, complicité d’escroquerie commise en bande organisée, recel d’escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux, exercice illégal de l’activité d’intermédiaire en opération de banque, abus de confiance, abus de biens sociaux, blanchiment d’escroquerie commise en bande organisée, blanchiment en bande organisée, tromperie, infraction au démarchage bancaire ou financier... cependant qu'en 2009, les consorts BADACHE flambaient des millions d’euros dérobés à leurs victimes en privatisant, un mois durant, le lupanar caribéen à ciel ouvert de Necker Island (propriété du pseudo-philanthrope Richard BRANSON) !

• • • • • • • • • •

CONGRATULATIONS NAUSÉEUSES AU BINÔME DE CHOC SANDRINE DEVILLARD (VEUVE AMPHOUX) & Évelyne GIELEN, COLAURÉATES DU TROPHÉE DE “LA TAPINEUSE DE L’IMMOBILIER” 2017 !

Hérauts implacables des turpitudes contemporaines, Internet et les réseaux sociaux président désormais aux destinées de chacun — paramètre que les parasites-magouilleurs avides de profits faciles et de notoriété surfaite devraient considérer avec prudence, au risque de s’exposer à la vindicte publique, puis au boycott fatal.

Sans la magie de l’Internet, et malgré d’évidentes similitudes, il est par exemple peu probable que le profil de nos colauréates, Sandrine DEVILLARD et Évelyne GIELEN, se soit jamais agrégé, démontrant combien la véritable richesse se mesure à l’aune d’une conduite honorable et d’une réputation intacte.

À propos du cas Sandrine DEVILLARD :

  • Sandrine DEVILLARD ou la gérontophilie à but lucratif...
  • Un p’tit sourire pour la presse !

Tenancière à Paris de salons de massage dédiés à une “clientèle masculine avertie” (exercice d’ailleurs gratifié d’une condamnation pour proxénétisme, en 2007), avant de se diversifier dans le négoce immobilier, Sandrine DEVILLARD est surtout connue pour ses épousailles désintéressées avec feu Marcel AMPHOUX — “l’Ermite des Alpes millionnaire”, opportunément décédé... un an à peine après avoir convolé avec cette harpie de 25 ans sa cadette. Sauf que, peu réceptif aux roucoulades sirupeuses de sa masseuse de clandé, le facétieux sexagénaire avait eu la clairvoyance de la déshériter, laissant ainsi la belle sur le carreau.

Énième rebondissement judiciaire de ce roman-feuilleton obscène : le 29 novembre 2017, Sandrine DEVILLARD et ses anciens acolytes [Claude AMELINE, conducteur du véhicule dans lequel Marcel AMPHOUX trouva la mort, flanqué de Dominique GUÉRIN, son épouse et passagère au moment du drame, NDLR] comparaissaient devant la Cour d’appel de Paris pour une affaire de faux et usage de faux — le jugement étant mis en délibéré au 24 janvier 2018.

Dès lors, la prometteuse et déjà intense carrière de Sandrine DEVILLARD méritant quelques encouragements, et plus encore en cette période festive où rayonne le généreux esprit de Noël, c'est pur bonheur que de décerner son Trophée de “La Tapineuse de l’Immobilier” 2017 à cette maritorne de caniveau.

À propos du cas Évelyne GIELEN :

Agents immobiliers, Parasites, Menteurs, Voleurs, Escrocs #TAPINIMMO #PILORIMMO

Évelyne GIELEN : de la circonvention au mépris éhonté de sa clientèle.

Entremetteuse immobilière et discoureuse frénétique, trustant la presse spécialisée comme d’autres l’étal giboyeux des Quartiers Rouges, Évelyne GIELEN* est de ces pervers narcissiques qui vouent leur existence à la spoliation déculpabilisée d’autrui (cf. notre billet “Abrégé de manipulation à l’usage des malhonnêtes gens”).

D’aucuns pourraient, certes, objecter qu’analogue aux bacilles suintant d’un même bouillon de culture, rien ne distingue vraiment Évelyne GIELEN de ses funestes congénères... À ce détail près que, non contente de gouailler ouvertement (cf. singeries psychotiques de l’intéressée) la source de son indigne prospérité, cette rombière se targue encore d’inculquer aux apprentis larrons des combines visant à enfumer en toute bonne conscience le pigeon de passage.

Cette constance à nuire peu commune appelant une juste récompense, Évelyne GIELEN se voit donc co-décerner le Trophée de “La Tapineuse de l’Immobilier” 2017 !

* Contact : Évelyne GIELEN / Agence MÈTRE CARRÉ
Rue Baron Guillaume Van Hamme 6
B-1180 UCCLE
Belgique
Tél. +32
(0)8.84.96.14.84 ou +32 (0)4.95.70.51.91
e-mail : [email protected]

• • • • • • • • • •

CONGRATULATIONS ENTHOUSIASTES À ÉLISABETH-GERMAINE JULLIARD (ÉPOUSE FAUVET), LAURÉATE DU TROPHÉE DE “LA TAPINEUSE DE L’IMMOBILIER” 2016 !

Agents immobiliers, Parasites, Menteurs, Voleurs, Escrocs #TAPINIMMO #PILORIMMO

Le millésime immobilier 2016 s’avérant exceptionnellement fécond en faillites frauduleuses, abus de confiance, escroqueries et condamnations diverses, voire — distinction suprême dans le milieu interlope des agences immobilières — quelques incarcérations au long cours, assorties d’interdiction des droits civiques, il eût été par trop subjectif de focaliser notre attention sur le desperado François TOSI (ex-Directeur Général du Groupe Immobilier Ajaccien, spécialiste ès-extorsion, blanchiment aggravé et “vente” d’immeubles fictifs…), à qui la République magnanime accordera le gîte et le couvert jusqu’en 2019.

C'est donc en toute impartialité que la chronique judiciaire aura départagé les prétendants au Trophée de “La Tapineuse de l’Immobilier” 2016, nous désignant la récipiendaire idéale qu’incarne Élisabeth-Germaine JULLIARD (épouse FAUVET), ex-Gérante d'une agence dénommée “CENTRE DE COMMERCE INTERNATIONAL”, dont l’opiniâtreté crapuleuse relèverait du registre burlesque… si ce n’était les 22 victimes ruinées par les frasques de cette vieille bique décrépite.

Exhibant une arrogance indécente jusque dans l’enceinte du prétoire — et s’enorgueillissant même d’un « statut de juriste, assorti d’un diplôme de notaire » —, Élisabeth-Germaine JULLIARD (épouse FAUVET) a écopé de deux ans de prison (dont un an avec sursis et mise à l’épreuve de deux ans) et d’une amende de 15.000 euros, outre l’interdiction d’exercer la moindre activité commerciale ou industrielle. Sur l’action civile, la drôlesse est tenue de réparer les dommages causés à hauteur de 548.099 euros. Quant à son époux, Claude FAUVET, il a été reconnu coupable de banqueroute et condamné à six mois de prison avec sursis.

Rappelons qu’âgée de 60 ans, Élisabeth FAUVET (née JULLIARD) comparaissait pour abus de confiance, banqueroute, détournement de fonds et dissimulation d’actif, tandis que Claude FAUVET, âgé de 67 ans, comparaissait pour recel de biens obtenus à l’aide d’un abus de confiance, complicité de banqueroute, détournement et dissimulation d’actif — faits commis à Aurignac et à Cassagnabère-Tournas, entre janvier 2005 et octobre 2012.

• • • • • • • • • •

CONGRATULATIONS ÉMUES À JOËLLE PESNEL, LAURÉATE DU TROPHÉE DE “LA TAPINEUSE DE L’IMMOBILIER” 2015 !

Agents immobiliers, Parasites, Menteurs, Voleurs, Escrocs #TAPINIMMO #PILORIMMO

Pour innombrables que soient les individus éligibles au titre du pire rebut de la profession, c’est à sa personnalité machiavélique que la tortionnaire et extorqueuse Joëlle PESNEL (ex-Miss Toulon et barbouilleuse signant ses oeuvres du pseudonyme putassier “Candice Kandy”...) doit de se voir aujourd’hui décerner le Trophée de “La Tapineuse de l'Immobilier” 2015 — outre que ce gibier de potence s’est tout naturellement reconvertie dans le négoce immobilier, sitôt purgée la condamnation à treize années de réclusion criminelle dont la Cour d’assises de Draguignan l’a gratifiée pour avoir séquestré, dépouillé et violenté Mme Suzanne de CANSON, qui finit par décéder des suites d’une « dénutrition forcée, associée à des mauvais traitements ».

Agents immobiliers, Parasites, Menteurs, Voleurs, Escrocs #TAPINIMMO #PILORIMMO

Joëlle PESNEL - Le masque hideux de la sournoiserie criminelle décomplexée.

• • • • • • • • • •