LE MORVIAU IMPROMPTU

Mars 2017 - C'est en le remerciant de sa contribution spontanée que nous partageons le témoignage instructif d'un retraité nancéien qui recherchait un emplacement de qualité, en centre-ville de Bordeaux, pour y créer des chambres d'hôtes :

« Abusé par le descriptif flatteur d'une annonce vue sur www.SeLoger.com, les clichés avantageux sciemment axés sur la rénovation intérieure (impossible d'obtenir la moindre photographie de la façade ni du quartier, sous prétexte de “préserver la confidentialité du mandat de vente”) et les omissions lénifiantes de Mme Minh GARAULT [gérante-franchisée de deux agences LAFORÊT sises en périphérie de Bordeaux, N.D.L.R.], cette dame à peine aimable m'a certifié que c'était LA maison idéale pour une activité de chambres d'hôtes (“aucune nuisance et environnement très recherché”, je cite), et qu'il fallait me décider rapidement, “au risque de manquer une superbe affaire que convoitaient déjà plusieurs acheteurs”…

« Une fois sur place, j'ai vite déchanté en découvrant l'immeuble mitoyen : un “cabaret-club” pouilleux voué à la prostitution, ouvert au public du lundi au samedi... et jusqu'à 2 h. du matin !

« Bien sûr, il ne fallait pas espérer que Mme Minh GARAULT ait l'honnêteté élémentaire de me prévenir d'une nuisance aussi dommageable et m'épargne seize heures de route aller-retour puisque, selon ses critères, c'était “LA maison idéale pour une activité de chambres d'hôtes”… que son parcours professionnel devait sans doute lui faire confondre avec une vulgaire maison de passe !

« En plus, pour une maison de 145 m2 habitables vendue 489.000 euros (ou 462.000 euros pour 138 m2 habitables, à en croire les informations affichées dans une autre agence…), soit  3.372 euros/m2 qui correspondent à la fourchette moyenne-haute des beaux quartiers bordelais, on serait en droit d'attendre un minimum de sincérité et de respect du client.

« En tout cas, merci encore pour les seize heures de route et les 1.800 km aller-retour effectués en pure perte ! Ma prochaine maison, ce sera définitivement sans agence. »

  • Le Bordiau bordelais (Agence LAFORÊT Minh GARAULT)
  • Le Bordiau bordelais (Agence LAFORÊT Minh GARAULT)
  • Des clichés flatteurs pour appâter le chaland...
  • Des clichés flatteurs pour appâter le chaland...
  • Des clichés flatteurs pour appâter le chaland...
  • Des clichés flatteurs pour appâter le chaland...
  • Des clichés flatteurs pour appâter le chaland...
  • Des clichés flatteurs pour appâter le chaland...
  • Minh GARAULT (Tenancière franchisée d'agences LAFORÊT)
  • Minh GARAULT (Tenancière franchisée d'agences LAFORÊT)

• • • • • • • • • •

Février 2017 - Inaugurant avec allégresse notre nouvelle chronique consacrée aux mystifications immobilières les plus grotesques, c'est à l'agence SÉLECTION HABITAT de Rodez que nous devons l'annonce suivante, dont l'outrecuidance miteuse affuble un bastidon du titre de “château” — faisant ainsi miroiter aux seuls prospects anglophones (vu que la version française du site est étonnamment plus sobre) de « découvrir la réincarnation du charme et de la sophistication française », tandis que « l'opulence de la décoration » est censée les « transporter à la glorieuse époque de Versailles »... la magnificence intemporelle du Roi-Soleil et huit cent quinze hectares de parc en moins ; de si piètres artifices donnant tout son sens à l'un de nos proverbes russes favoris : « L'orgueil sied au pauvre comme la selle à une vache ».

  • Couleurs non retouchées
  • Photographie maquillée par l'agence

• • • • • • • • • •

Annonce ciblant les prospects anglophones

Annonce visible sur la vitrine française du même site

• • • • • • • • • •